Ressources numériques

Sprachnavigation

Mobile Navigation

La SEP dans le monde numérique

Un groupe interdisciplinaire de professionnels fournit des informations sur les services numériques destinés aux personnes atteintes de sclérose en plaques.

Pour beaucoup de gens, il n'est pas facile d’avoir une vue d'ensemble des nombreux services et applications numériques disponibles. Sur son site web, la Société SEP fournit des informations pour aider les personnes atteintes de SEP et les personnes intéressées à s'y retrouver et à se faire leur propre opinion.

Nouvelles du monde numérique

SwissCovid: un modèle d’avenir en matière de sécurité des applications de santé?

Diverses statistiques de téléchargement montrent que SwissCovid a été l’application la plus populaire en 2020. Cependant, le mot «populaire» n’est probablement le terme exact. SwissCovid est l'application numérique de suivi des contacts de l'Office fédéral de la santé publique. Et nous préférerions en effet nous passer de l’application (et de la pandémie de coronavirus). Néanmoins, 1,9 million de personnes en Suisse utilisent désormais l’application SwissCovid et contribuent ainsi à la lutte contre la pandémie. Selon une enquête en cours, c’est également le cas de 65% de tous les participants au Registre suisse de la SEP.

Où et comment puis-je me renseigner sur les offres numériques en lien avec la SEP?

Le Conseil consultatif de la Société SEP (un groupe d'experts de la SEP) fournit en permanence des informations neutres sur les médicaments, les thérapies et la recherche sur la SEP. Actuellement, des informations sur la Covid-19 et la SEP sont transmises régulièrement. Depuis septembre 2020, un groupe de spécialistes et de neurologues s'efforce de fournir une vue d'ensemble des services numériques disponibles pour les personnes atteintes de SEP.

La SEP et l’abondance de l’offre numérique

Les 30 dernières années les «technologies numériques» se sont développées très rapidement. Dans les années 80, les parents ne pouvaient plus joindre leurs enfants, dès qu’ils sortaient de la maison. Les étudiants devaient encore copier manuellement la littérature pour leur travail à partir des magazines dans les bibliothèques et le fax était le moyen le plus rapide et le moins cher pour communiquer à distance. 

×