Charges financières

Charges financières

Discutez de votre budget individuel avec des spécialistes.

La sclérose en plaques peut avoir des conséquences sur la situation financière lorsqu’elle engendre des frais supplémentaires. Par exemple, les questions suivantes se posent:

  • La franchise et la quote-part de mon assurance-maladie grèvent toujours davantage mon budget. Dois-je payer ces frais supplémentaires moi-même?
  • J’ai besoin d’urgence d’une aide au ménage mais je n’en ai pas les moyens. Que puis-je faire?
  • Où puis-je obtenir conseils et soutien pour ma situation financière?
  • Quelles sont les déductions d’impôts possibles?

Prendre contact avec un service spécialisé

Il vaut la peine de prendre contact avec un service spécialisé pour évaluer la situation financière personnelle.

Il s’agira d’abord de voir si vous percevez toutes les prestations sociales auxquelles vous avez droit. Si ce n’est pas le cas, vous recevrez les informations appropriées. Si vous le souhaitez, vous pouvez être soutenu dans vos démarches pour demander des prestations d’assurance.

Si vous deviez tout de même vous retrouver face à une impasse financière, vous pouvez discuter de la possibilité d’une aide par des fondations lors d’un entretien individuel. La Société SEP soutient les personnes atteintes de SEP en détresse à l’aide de son fonds pour les situations difficiles. Renseignez-vous ici sur les «aides financières».

Déductions fiscales pour frais liés au handicap

Le principe est le suivant: les allocations pour impotent versées par l’AI/AVS ne sont pas imposées en tant que revenu. Par contre, les rentes de l’AI et des caisses de pension sont imposables.

Depuis 2005, de nouvelles dispositions sur les déductions sont entrées en vigueur dans l’ensemble de la Suisse aussi bien pour les impôts cantonaux que pour les impôts fédéraux.

Il faut faire la différence entre les éléments suivants:

  • Frais liés au handicap

    Les frais liés au handicap représentent les frais qui ne sont pas couverte par une assurance et qui ne sont pas pris en charge par des fondations. Toutes les dépenses liées à la SEP sont considérées comme des frais liés au handicap. pour autant que la personne soit bénéficiaire d’une prestation de l’AI, , d’une allocation pour impotent ou d’un moyen auxiliaire.

    Ces dépenses sont entièrement déductibles du revenu net, sans franchise.

    Il existe également des déductions forfaitaires pour frais liés au handicap (pour les personnes bénéficiant d’une allocation pour impotent). La personne qui choisit cette solution n’a pas besoin de justificatifs:

    • CHF 2'500.00 pour une allocation pour impotent de degré faible
    • CHF 5'000.00 pour une allocation pour impotent de degré moyen
    • CHF 7'500.00 pour une allocation pour impotent de degré grave

    Des déductions plus élevées ne sont possibles que sur la base de justificatifs. Il faut demander une feuille d’instructions spéciales auprès de l’office cantonal des impôts.

    Les personnes ne recevant pas d’allocation pour impotent de l’AVS/AI ne peuvent déduire les frais liés au handicap que sur la base de quittances et d’un certificat médical. Des directives spéciales pour les déductions des frais sont en vigueur pour les personnes vivant en institution.

  • Frais de maladie et d’accident

    Ceci concerne par ex. les factures de dentiste ou les frais liés à d’autres maladies. Ces frais sont déductibles du revenu net avec une franchise de 5%.

    Le détail des frais déductibles sont disponibles auprès de l’office cantonal des impôts ou dans les directives accompagnant la déclaration d’impôts.