Detail

Sprachnavigation

Mobile Navigation

Soutien apporté par la famille et les proches (partie 2)

Dans la continuité du graphique du mois dernier, le sujet de la famille et des proches est repris: en février, le graphique apporte un éclairage détaillé sur le type de soutien et de soin prodigués par de nombreux proches aux personnes atteintes de SEP.

Le graphique du mois de janvier 2020 a inauguré une nouvelle série thématique sur la famille et les proches des personnes atteintes de SEP. Il a ainsi pris pour sujet le soutien général apporté aux personnes atteintes de SEP par les membres d’une famille et les proches, en s’attardant tout particulièrement sur le soutien émotionnel. Le graphique actuel de février 2020 revient sur le thème de l’assistance et donne une idée plus précise du soutien et des soins pluriels prodigués par la famille et les proches des personnes atteintes de SEP.

Le soutien à domicile et au niveau social est le plus fréquent

Le graphique actuel montre très clairement que le soutien le plus fréquent est apporté à domicile ou sur le plan social. Ainsi, 84% des participants ont indiqué aider leurs proches atteints de SEP dans diverses tâches quotidiennes, p. ex. pour faire les courses, la lessive, la cuisine ou pour jardiner. Vient ensuite le soutien au plan social, qui a été mentionné par 72% des participants. Cela comprend notamment des tâches comme les trajets en voiture pour aller au travail ou au supermarché, tenir compagnie ou accompagner à un rendez-vous. D’autres tâches d’assistance importantes ont été assurées dans les domaines suivants: en troisième position vient l’aide aux déplacements (42%), puis le soutien pour les tâches administratives (40%), par exemple régler des factures, remplir une déclaration d’impôts et autres. Près d’un tiers des participants ont en outre déclaré s’impliquer dans des tâches administratives, par exemple pour respecter des délais ou encore pour coordonner les interactions entre les personnes concernées.

Eventail diversifié de soutien

En comparaison, les proches ont apporté moins d’aide dans les activités de soin (12%) et dans l’administration des médicaments (19%). Cela pourrait en partie s’expliquer par le fait qu’un soutien est généralement moins nécessaire à cet égard, car les personnes atteintes peuvent effectuer elles-mêmes ces tâches ou font éventuellement appel à des spécialistes dans ces cas, par exemple à des services de soins à domicile.

Globalement, ces évaluations révèlent à quel point le soutien apporté par la famille et les proches de personnes atteintes de SEP est diversifié et important.

En mars 2020, le graphique du mois se concentrera sur le sujet de la situation financière de la famille et des proches. Il s’agit d’un sujet central, puisqu’il faut d’abord connaître la situation concrète et les besoins des groupes de personnes pour savoir comment les représenter dans l’espace public et prendre ensuite des mesures pour améliorer leurs conditions financières.

L’Infoline de la Société SEP propose des possibilités concrètes de soutien et des offres de conseil sans engagement pour les proches:

Du lundi au vendredi de 9h à 13h: Infoline SEP 0844 737 463

×