Detail

Sprachnavigation

Mobile Navigation

MS State of the Art Symposium 2021

La situation actuelle liée à la pandémie a également affecté le traditionnel «MS State of the Art Symposium», dont la 23e édition s’est tenue virtuellement.


Les présentations de la matinée se sont concentrées sur les différents aspects de la pandémie actuelle et son impact sur la vie des personnes atteintes de SEP. Ainsi, des informations ont été fournies sur la nature des symptômes de la Covid et l’évolution de la maladie chez les personnes atteintes de SEP.

La SEP entraîne-t-elle un risque accru de COVID-19?

Parmi les questions les plus brûlantes en rapport avec la pandémie, deux questions prédominent. Le type de traitement de la SEP a-t-il une influence sur le risque de contracter le coronavirus? Et, en cas de contagion, quelle est la gravité de l’évolution de la maladie? Cependant, jusqu’à présent, les experts suisses et étrangers n’ont trouvé aucune preuve dans leurs analyses indiquant que les personnes atteintes de SEP qui sont sous traitement présentent un risque accru de contracter la maladie et une évolution plus grave. Découvrez à ce sujet l’interview du professeur Milo Puhan de l’Université de Zurich.

Interview du professeur Milo Puhan

SEP et vaccinations

La vaccination est actuellement sur toutes les lèvres. Mais qu’en est-il des personnes qui reçoivent un traitement qui affecte le système immunitaire à cause d’une maladie comme la SEP? Un vaccin peut-il alors encore déployer toute son efficacité et protéger réellement? On sait qu’à cet égard, le type de traitement de la SEP et le vaccin utilisé jouent un rôle essentiel. L’exposé du PD Dr Matthias Mehling de l’Hôpital universitaire de Bâle a clairement montré que les personnes atteintes de SEP peuvent être vaccinées contre de nombreuses maladies, y compris le coronavirus, et que cela est même recommandé.

De nouvelles découvertes sur des effets secondaires connus

On sait depuis quelques années que dans de très rares cas, une inflammation progressive du système nerveux central, appelée leucoencéphalopathie multifocale progressive (LEMP), peut survenir pendant le traitement par certains médicaments contre la SEP. Le professeur Renaud Du Pasquier, de l’Hôpital universitaire de Lausanne, a pu présenter au public des données actuelles sur les médicaments avec lesquels ce phénomène a été observé jusqu’à présent et sur la fréquence de ces cas. Les résultats d’études correspondantes indiquent que le risque de développer une LEMP augmente notamment avec l’âge.

Aperçu du paysage thérapeutique actuel

Le programme du State of the Art prévoit à chaque fois un aperçu du paysage thérapeutique de la SEP. Le professeur Andrew Chan de l’Hôpital de l’Île de Berne a présenté plusieurs nouveaux médicaments qui ont été approuvés depuis le dernier Symposium. Certains d’entre eux appartiennent à la même classe de substances actives que des médicaments déjà disponibles. Comme l’a expliqué le professeur Chan, l’objectif principal est d’améliorer les substances actives de manière à accroître leur efficacité, tout en réduisant le risque d’éventuels effets secondaires.

De nouvelles options pour les maladies difficiles à traiter

Cette année, trois nouveaux médicaments destinés aux personnes atteintes de NMOSD (maladie du spectre de la neuromyélite optique), une maladie grave très difficile à traiter jusqu’à présent, ont aussi été présentés. Deux d’entre eux sont également disponibles en Suisse.

La Société suisse de la sclérose en plaques soutient la recherche sur la SEP

Le Symposium, qui a réuni 180 participants, a été organisé par la Société SEP et son Conseil scientifique. Dans son discours d’ouverture, le Dr Christoph Lotter a montré de façon impressionnante que la Société SEP vit des dons et que, grâce à ceux-ci, elle fournit des services de soutien aux personnes atteintes de SEP et investit aussi des sommes considérables dans la recherche. Lors du Symposium, 14 présentations sous forme d’affiches interactives ont donné un aperçu des projets de recherche en cours. Dans cette interview vidéo, Christoph Lotter parle de l’importance de la recherche sur la SEP et de bien d’autres sujets encore.

Interview du Dr Christoph Lotter

Nous tenons à remercier les sponsors suivants pour leur soutien au «MS State of the Art Symposium»
 

Gold Sponsor
Hollister (Schweiz) / Liberty Medical Switzerland AG

Silver Sponsors
Rehaklinik Zihlschlacht AG | AsFam GmbH

Bronze Sponsors
Berner Klinik Montana | heimelig betten AG | Publicare AG

×