Detail

Sprachnavigation

Mobile Navigation

Crise liée au coronavirus: recommandations pour les proches aidants

Dans cette situation extraordinaire, les proches aidants sont encore plus livrés à eux-mêmes que d’habitude. Il est donc d’autant plus important qu’ils assurent leur propre protection et celle de la personne dont ils s’occupent. Cela implique également de se préparer à l’éventualité de tomber soi-même malade.

Cette fiche d’information de l’Office fédéral de la santé publique (PDF) fournit des précisions importantes sur la manière de protéger la personne prise en charge et de se protéger soi-même. Le site donne également des astuces pour le cas où le proche aidant et la personne prise en charge ne vivent pas sous le même toit.

Si vous êtes proches aidant, comment devriez-vous prévoir le cas où vous tombez vous-même malade et que vous ne pouvez plus assurer votre rôle? Il vaut vraiment la peine de consigner par écrit les informations suivantes:

  • de quel soutien la personne prise en charge a besoin,
  • qui doit être contacté (par ex. proches),
  • ce que la personne prise en charge peut effectuer elle-même,
  • quels médicaments doivent être pris,
  • s’il existe des directives anticipées du patient et où celles-ci se trouvent

La Société suisse SEP met à disposition un formulaire utile pour consigner ces informations – il facilitera votre remplacement pour les autres personnes aidantes en votre absence.

Outre cette problématique actuelle d’ordre pratique, la Société SEP prend part à la Communauté d’intérêts Proches aidants (CIPA) afin de représenter les droits des proches aidants sur le plan politique. Dans ce cadre, nous demandons au monde politique de ne pas oublier les proches aidants. C’est pourquoi 5 revendications très concrètes sont adressées au Conseil fédéral:
>> Covid-19 – La CIPA formule cinq revendications à l’adresse du Conseil fédéral

×