Detail

Sprachnavigation

Mobile Navigation

State of the Art Symposium: nouvelles approches du traitement de la SEP

Intitulée «Experimental Therapies in Multiple Sclerosis», la 20e édition du State of the Art Symposium a proposé un programme tout en contrastes. Pour fêter ce jubilé, une réunion des chercheurs SEP s’est déroulée la veille à Lucerne.

Le congrès professionnel «State of the Art Symposium» de la Société suisse SEP réunit depuis désormais plus de 20 ans les principaux experts en SEP, et en 2018 aussi, il a marqué le début de l’année Le jubilé du 27 janvier était consacré aux nouvelles approches du traitement de la SEP. Au programme, une analyse approfondie du traitement par les cellules souches, lors de laquelle des  scientifiques de haut niveau ont débattu en public des potentiels avantages et  inconvénients de cette approche.

Bactéries intestinales et thérapies antivirales

Pour mieux comprendre la maladie, il importe de considérer la sclérose en plaques sous différents angles. De nouvelles découvertes sur les causes possibles et les possibilités de traitement ont été présentées lors du symposium. Des recherches intenses sont par exemple en cours sur le lien de causalité entre alimentation, bactéries intestinales et SEP ou sur l’hypothèse selon laquelle la SEP serait déclenchée par un virus.

Médecine personnalisée

L’après-midi, les participants ont pris part à des ateliers, entre autres pour se confronter à la médecine dite P4, pour Précis (en rapport avec le diagnostic), Préventive, Personnalisée et Participative. Ce dernier terme indique justement qu’il ne suffit pas d’aborder chaque cas individuellement, mais que les personnes atteintes doivent elles aussi s’impliquer dans leur traitement. Deux projets de recherche initiés et soutenus par la Société SEP jouent ici un rôle majeur: l’étude de cohorte SEP qui fournit des informations essentielles, et le Registre suisse de la SEP qui illustre la perspective des patients, si importante pour toute médecine personnalisée.

Neuroprotection, PML et exergaming

D’autres ateliers étaient entre autres consacrés aux possibilités et nécessités de neuroprotection en cas de SEP, ou aux progrès dans la lutte contre la PML, une infection cérébrale redoutée qui peut survenir comme effet secondaire de certains médicaments contre la SEP. L’atelier «Apps and Video Games for MS-Training» consistait en un débat sur le potentiel des nouvelles technologies, notamment de la réalité virtuelle et de l’exergaming (exercise=entraînement, Gaming=jeux vidéo) dans la thérapie.

Rencontre des chercheurs SEP

La veille, les experts invités ces dernières années par la Société suisse SEP se sont retrouvés à la réunion des chercheurs SEP. Grâce à de brefs exposés et à des présentations de 2 minutes (appelées «Posterblitz»), le public a pu se faire une idée de l’état de la recherche sur la SEP en Suisse, des pathogenèses aux recherches portant sur la qualité de vie. Pour les chercheurs de demain, le meeting des chercheurs SEP est une belle occasion de discuter d’éventuels nouveaux axes de recherche et de se fixer des objectifs communs en lien avec une meilleure compréhension de la SEP, l’amélioration de la qualité de vie ou encore l’éradication, un jour proche, de la SEP.

>> Lire l’article sur le MS Researcher Meeting

Le State of the Art Symposium a été organisé avec l’aimable soutien de:
×