Detail

Près de mille spectateurs réunis pour soutenir les personnes atteintes de SEP

Vendredi 21 décembre, l’Orchestre de Chambre de Lausanne se produisait à la salle Métropole à Lausanne dans le cadre d’un concert caritatif organisé par la Société SEP.  Près d’un millier de spectateurs ont fait le déplacement afin de montrer leur soutien aux personnes atteintes de sclérose en plaques. Une magnifique démonstration de solidarité!

Ce vendredi 21 décembre, Lausanne fourmille: c’est les nocturnes et Noël approche à grands pas. Tout le monde s’agite, passant de magasin en magasin pour dénicher le cadeau idéal, la perle rare qui fera sensation lors du repas familial. Pourtant, près de mille personnes ont fait le choix de s’arrêter et d’offrir le plus précieux des cadeaux: celui de la solidarité et du soutien, celui du don de soi. Il est 19h30 et il y a foule à l’entrée du n° 10 de la rue de Genève. À l’intérieur les premiers arrivés sirotent une coupe de champagne ou une minérale en attendant de s’installer dans la salle.

«C’est mon anniversaire, je ne le fête jamais, mais cette année c’est spécial, tous mes êtres chers sont là et c’est tellement beau de pouvoir le célébrer tout en aidant des personnes qui en ont besoin!» déclare avec émotion une spectatrice. Derrière les portes, on entend les violons s’accorder, peaufiner les dernières notes avant le début du concert. Alors que les derniers arrivés se pressent pour prendre place, Marianna Monti, Représentante régionale Suisse romande pour la Société SEP, ouvre les festivités avec un discours plein d’émotions puis laisse la place à Joshua Weilerstein, directeur artistique de l’OCL, qui souhaite la bienvenue au public et souligne l’importance de cette soirée: «Pour beaucoup d’entre nous ce concert a une signification particulière».

Les premières notes résonnent et le public est immédiatement emporté par la sincérité et l’authenticité de l’interprétation de la Fantaisie de Vaughan Williams. Après l’intensité émotionnelle, c’est un hymne à la vie que propose l’OCL au public. Joshua Weilerstein est majestueux, avec la symphonie «Italienne» de Mendelssohn, il s’offre tout entier, il habite chaque note, chaque silence. Durant tout le concert, le public est frappé par sa générosité.  Arrivé au terme du programme, l’ampleur des applaudissements témoigne des émotions ressenties pendant le concert et au troisième rappel, le Chef et son orchestre offrent encore deux pièces de Mozart afin de clôturer ce concert en beauté!

En passant la porte, les spectateurs, encore sous le charme, ont des étoiles dans les yeux. Les commentaires sont élogieux et c’est sur l’espoir de guérir un jour la SEP, évoqué par Joshua Weilerstein dans son discours d’ouverture, que chacun reprend son chemin. Au terme de la soirée, la générosité du public permettra à la Société de continuer à offrir une meilleure qualité de vie aux personnes atteintes ainsi que d’aider les chercheurs dans leur quête de réponses face à la maladie aux milles visages.  

×