Detail

Sprachnavigation

Mobile Navigation

La musique améliore la marche des personnes atteintes de SEP

Ecouter de la musique lors de la marche peut aider les personnes atteintes de sclérose en plaques. Une étude universitaire belge a prouvé notamment que la fatigue mentale diminue et que la motivation se renforce.

Photo: Chichi Onyekanne, unsplash.com

On savait que la musique adoucit les mœurs. Elle aide aussi les personnes atteintes de sclérose en plaques à mieux marcher! C’est ce qu’une série d’études universitaires menées en Belgique a confirmé récemment.

Une équipe de chercheurs des Universités de Hasselt et de Gand (Belgique) a produit plusieurs études sur cette thématique. Les choses se précisent de plus en plus: la musique rend la marche plus confortable, mieux synchronisée et augmente la motivation des personnes malades.

Cette série d’études a été dirigée par Lousin Moumdjian, chercheuse postdoctorale dans les groupes «Mobilité, rééducation dans la sclérose en plaques et Musicologie».

Au total, 27 personnes atteintes de sclérose en plaques, capables de marcher pendant 12 minutes, ont participé à cette étude. Le groupe de comparaison (groupe contrôle) était composé de 28 personnes valides non malades.

Chacun des deux groupes a marché dans trois conditions différentes: en silence, avec un métronome et en musique. «Le choix de la musique a été adapté aux goûts et aux caractéristiques de chacun, nous a précisé Lousin Moumdjian, lors d’une interview par mail. Et les paramètres de la démarche (trajectoire…) dans l’environnement ont été mesurés». Une échelle visuelle a été utilisée pour mesurer la fatigue perçue. L'échelle de Likert a été employée, quant à elle, pour évaluer la motivation.

Plusieurs difficultés rencontrées par les personnes atteintes de sclérose en plaques ont été améliorées. Grâce à l’écoute de musiques et de tempi individualisés, ces personnes ont d’abord mieux synchronisé leurs mouvements.

De plus, si «tous les participants se sont synchronisés avec les deux stimuli [métronome et musique], les personnes atteintes de sclérose en plaques se sont synchronisées plus longtemps avec la musique» a observé Lousin  Moumdjian.

Les personnes ont aussi ressenti moins de fatigue mentale (due par exemple à la grande concentration lors de la marche). Elles ont vu leur motivation augmenter, notamment, par rapport au silence et aux métronomes. En revanche, aucune différence dans la fatigue physique perçue n’a été relevée. La musique n’est donc pas une recette miracle!

Enfin, dans une dernière étude, réalisée en juillet 2020, l’équipe de chercheurs a montré que le modèle de la démarche était plus naturel lorsque les participants marchaient en musique par rapport à l’accompagnement d’un métronome. La démarche est souvent perturbée chez les personnes atteintes de sclérose en plaques.

La chercheuse Lousin Moumdjian conclut aussi que «le couplage de la marche à la musique pourrait offrir de nouvelles pistes pour la rééducation des personnes atteintes de sclérose en plaques.» La musique adoucit aussi la marche!

Références pour les quatre études (de la plus récente à la plus ancienne)

  1. pubmed.ncbi.nlm.nih.gov (juillet 2020)
  2. pubmed.ncbi.nlm.nih.gov (juillet 2019)
  3. pubmed.ncbi.nlm.nih.gov (mai 2019)
  4. pubmed.ncbi.nlm.nih.gov (mars 2019)
Texte : Pascal Maupas, rédacteur en chef de Music-Planet.fr
×