Detail

Sprachnavigation

Mobile Navigation

Casse-Noisette en faveur de la Société SEP: un bel hommage pour les personnes atteintes!

Samedi 15 février 2020, la Société SEP organisait une représentation de Casse-Noisette en faveur des personnes atteintes de SEP avec le Béjart Ballet Lausanne. L’événement a remporté un grand succès et c’est devant une salle comble que les danseuses et danseurs de la célèbre compagnie se sont envolé dans ce merveilleux conte de Noël réécrit par Maurice Béjart.

Tout est calme sur l’Avenue du Théâtre, au cœur de la capitale vaudoise. Il est 13 heures, le 15 février 2020, et dans 2 heures, les danseurs du Béjart Ballet Lausanne entreront sur la scène de l’Opéra pour la représentation de Casse-Noisette en faveur des personnes atteintes de SEP. Dans les coulisses, les stars du jour arrivent au compte-goutte. Dans leurs jeans et manteaux d’hiver, personne ne se doute que se sont eux qui vont enchanter la scène d’ici peu.

14 heures. Les portes de l’entrée du public sont déverrouillées et les premiers spectateurs font leur apparition. Rapidement le hall se rempli et l’excitation est palpable. Jasmin Nunige, traileuse hors du commun, atteinte de SEP et marraine de l’événement nous confie: «Cela fait chaud au cœur de voir autant de monde pour les personnes atteintes de SEP, ça me touche beaucoup.»

Tout va très vite, les quelques mille convives s’installent dans leurs fauteuils, les lumières s’éteignent et Marianna Monti, Représentante régionale Suisse romande apparaît sur scène. La main légèrement tremblante sous l’émotion, elle entame un magnifique discours qui rend hommage au travail acharné des danseurs et danseuses et aux souffrances invisibles des personnes atteintes de SEP: «En admirant les danseurs et danseuses qui vont se produire devant nous ce soir, on ne voit pas le travail acharné et les douleurs. De même, les personnes atteintes de la maladie aux mille visages apprennent à vivre avec une grande part d’invisible, des symptômes bien réels qui ne se voient pas de l’extérieur, comme la fatigue ou les troubles cognitifs. Plusieurs personnes que nous soutenons s’entendent dire des phrases telles que: «ça ne se voit pas», «tu n’as pas l’air d’avoir mal» ou «tu es vraiment malade?». Le fait qu’elles souffrent de ces symptômes invisibles les rend plus vulnérables au jugement des autres.»

Puis la magie, la grâce et le rêve s’installent. Et deux heures plus tard, le spectacle se termine sous une standing ovation pour les danseuses et les danseurs, pour la magie du moment, et pour les personnes atteintes. Pour leur courage à tous et pour que le rêve perdure, au-delà des difficultés physiques.

Un immense MERCI pour votre soutien. Sans vous, rien n’est possible!

×