Symptômes

Symptômes

La SEP a de nombreux visages et prend une forme différente chez chacun. Apprenez-en plus sur les symptômes visibles et invisibles de la maladie.

Tout au long de l’évolution de la SEP, différentes zones du système nerveux central (SNC = cerveau et moelle épinière) peuvent être touchées par la maladie. Selon la région atteinte, les symptômes peuvent varier fortement d’une personne à l’autre, mais aussi chez la même personne en fonction de la durée et de l’intensité de la maladie et de la forme du jour.

Les symptômes de la SEP affectent les capacités corporelles et/ou cognitives et touchent la perception, la pensée et la reconnaissance.

Les symptômes possibles de la SEP peuvent être:

  • Troubles de la vue (p. ex. baisse de l’acuité visuelle, diplopie)
  • Troubles de la parole et de la déglutition
  • Vertiges
  • Troubles de la sensibilité (fourmillements, hypersensibilité à la température)
  • Fatigue
  • Faiblesse musculaire
  • Raideurs musculaires (spasticité)
  • Troubles cognitifs (p. ex. troubles de la concentration et de la mémoire)
  • Dépression et changements d’humeur
  • Douleurs
  • Troubles vésicaux et intestinaux
  • Troubles des fonctions sexuelles

Il n’y a pas de «SEP typique». La plupart des personnes atteintes de SEP connaissent plus d’un symptôme au cours de la maladie, mais dans des combinaisons personnelles. Certains symptômes se manifestent chez de nombreux patients. Néanmoins, il est rare que des personnes les présentent tous.