Médecine complémentaire

Médecine complémentaire

Vous cherchez des alternatives à la «médecine conventionnelle»? Deux tiers de personnes atteintes de SEP sont dans la même situation que vous.

La médecine complémentaire et la médecine alternative sont des désignations regroupant différentes méthodes de traitement et concepts de diagnostics qui se considèrent comme complémentaires ou comme alternatives aux méthodes de traitement scientifiques. La médecine naturelle, la thérapie corporelle, certains procédés de relaxation et les méthodes de traitement populaires font partie de ces méthodes de traitement.

Différence entre la médecine et la thérapie complémentaire

Contrairement à ce qui se passe en médecine complémentaire, le corps ne reçoit aucune substance ni aucun médicament pendant le traitement. De même, aucun appareil ou traitement invasif n’est employé dans le cadre des thérapies complémentaires.

Les traitements suivants sont pris en charge par l'assurance-maladie de base s’ils sont exécutés par un médecin spécialiste et ayant suivi une formation en médecine complémentaire dans le domaine.

  • Acupuncture
  • Médecine anthroposophique
  • Médecine traditionnelle chinoise
  • Homéopathie
  • Phytothérapie

Nous estimons qu’en Suisse, plus des deux tiers des personnes atteintes de SEP ont recours à des thérapies issues du secteur de la médecine complémentaire.

Ce vif intérêt est d’autant plus compréhensible que les traitements actuellement proposés à base d’immunomodulateurs ou d’immunosuppresseurs ne parviennent à ralentir la maladie que de façon insatisfaisante, sans même parler de guérison.

Pourtant, il manque aux différentes méthodes de médecine alternative la preuve scientifique de leur efficacité en cas de SEP. Pour cette raison, la Société SEP ne saurait recommander l’une d’entre elles. Un entretien de conseil peut vous aider lors de la recherche d’une thérapie ou de la clarification des éventuelles conséquences financières.