Articles spécialisés

Sprachnavigation

Mobile Navigation

Articles spécialisés

Découvrez les nouveautés et les éléments intéressants du monde spécialisé de la SEP.

La Société SEP publie régulièrement des articles spécialisés au sujet de la sclérose en plaques ainsi que d’autres thèmes intéressants pour les personnes atteintes. Tous les articles sont rédigés par des spécialistes et traitent d’actualité en matière de recherche ou de sujets du quotidien qui peuvent concerner les personnes atteintes.

[Translate to Französisch:]

Le manque de vitamine D et la latitude, deux facteurs de risque pour la SEP et son évolution

Un rayonnement solaire trop faible, et le manque de vitamine D associé, sont depuis longtemps considérés par les scientifiques comme des facteurs de risque favorisant le développement de la sclérose en plaques (SEP). Une nouvelle étude démontre aujourd’hui qu’un manque d’ensoleillement est également susceptible d’accroître le risque de poussées et les handicaps liés à la SEP.

[Translate to Französisch:]

Nouveautés sur la leucoencéphalopathie multifocale progressive (LEMP)

On sait depuis quelques années que certains médicaments contre la SEP augmentent le risque de développer une leucoencéphalopathie multifocale progressive (LEMP), une inflammation progressive du système nerveux central. À l’occasion du «MS State of the Art Symposium», le professeur Renaud Du Pasquier, médecin à l’Hôpital universitaire de Lausanne, a présenté les derniers résultats des recherches autour de cette maladie. 

Recueil de connaissances sur le coronavirus et la Covid-19

À l’occasion du «MS State of the Art Symposium», lors d’un exposé commun, le professeur Dr Jan Fehr et le professeur Dr Milo Puhan de l’Université de Zurich se sont exprimés sur la manière dont des connaissances sur l’infection par le virus SRAS-CoV-2 et sur la maladie Covid-19 ont été recueillies dans différents domaines depuis le début de la pandémie. Ces connaissances peuvent aussi profiter aux personnes atteintes de SEP. 

Le traitement de la SEP ne semble pas favoriser une évolution grave de la Covid-19

Une analyse réalisée en France a tenté de déterminer s'il existe des facteurs spécifiques chez les personnes atteintes de SEP qui augmenteraient le risque d'infection à la Covid-19 et d'évolution grave de celle-ci. À l’occasion de son intervention au MS State of the Art Symposium, la docteure Céline Louapre, de l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, a présenté les résultats de cette analyse.

La Covid-19 chez les personnes atteintes de SEP: forte mobilisation de la Suisse dans un registre international

En Europe, les données relatives à l’évolution d’une infection au SARS-CoV-2 sont regroupées dans plusieurs grands registres, notamment le registre LEOSS dont une partie est spécifiquement dédiée aux personnes atteintes de SEP. Six centres SEP suisses y participent activement. À l’occasion du «MS State of the Art Symposium», le Professeur Dr méd. Robert Hoepner de l’Hôpital universitaire de Berne a annoncé les conclusions actuelles tirées sur la base de ces informations, au nom de tous les centres suisses participants.

Nouveaux traitements

Lors de chaque édition du «MS State of the Art Symposium», une vue d’ensemble des dernières évolutions en matière de traitements est au programme. Cette année les présentations abordaient non seulement la SEP, mais aussi le traitement des NMOSD (maladies du spectre de la neuromyélite optique). 

SEP et vaccinations

Dans sa présentation à l’occasion du «MS State of the Art Symposium», le Dr Matthias Mehling a clairement montré que les vaccinations ne provoquaient pas une apparition de la SEP et qu’elles ne déclenchaient pas de poussées. Au contraire, il a démontré que les personnes atteintes de SEP pouvaient être vaccinées contre de nombreuses maladies, et que cela était même recommandé.

×