Detail

Sprachnavigation

Mobile Navigation

Nouvelle enquête du Registre SEP: facteurs de risque de la SEP

Les participants au Registre SEP ont à plusieurs reprises, fait part de leur souhait à ce qu’une enquête sur les «facteurs de risque de la SEP» soit réalisée, afin de mieux comprendre l’origine de la maladie et d’en apprendre davantage sur ses causes. 

Face aux nombreux facteurs de risque – comment reconstituer le puzzle?

Une étude sur les facteurs de risque permettrait de découvrir les facteurs susceptibles de déclencher la maladie, et de mettre en place des mesures de prévention. C’est pour cette raison que le Registre suisse de la SEP, avec la collaboration des participants, a travaillé à l’élaboration d’une nouvelle enquête sur «les facteurs de risques de la SEP», qui sera lancée au mois d’avril 2021.

Le nombre des personnes atteintes de SEP a considérablement augmenté ces dernières années et décennies. C’est ce que le Registre suisse de la SEP a constaté en faisant une nouvelle estimation. Dans les années 1980 on estimait leur nombre à 10'000 personnes. La plus récente estimation date de 2016, et a montré qu’environ 15’000 personnes atteintes de SEP vivaient en Suisse.

Il est encore impossible d’expliquer l’origine d’une telle augmentation. Les facteurs de risque pourraient aider en grande partie, à comprendre les mécanismes du déclenchement de la maladie et aider à agir en prévention.

Facteurs de risque de la SEP

Le facteur de risque le plus connu de la SEP est le virus Epstein-Barr. Les personnes qui n'ont pas contracté le virus d'Epstein-Barr (moins de 10% de la population) ne développent pratiquement jamais de SEP. À part le virus Epstein-Barr, il doit bien exister au moins un autre mécanisme déclencheur de la SEP. Divers facteurs sont connus, comme le risque héréditaire ou l’amygdalite, et pourraient rentrer en ligne de compte. Tous ces facteurs ont à voir, directement ou indirectement, avec le développement et l'évolution du système immunitaire.

Les thèmes abordés dans la nouvelle enquête du Registre SEP sur «les facteurs de risque de la SE », sont les suivant:

  • Origine géographique et lieux de résidence pendant l’enfance/l’adolescence
  • Maladies infantiles, amygdalites et autres inflammations
  • Allergies et intolérances alimentaires
  • Risque héréditaire et autres maladies
  • Alimentation et habitudes alimentaires
  • Tabagisme (actif/passif) et facteurs liés au mode de vie
  • Accidents, traumatismes crâniens et cérébraux

Comment fonctionne l’étude?

Une étude sur les facteurs de risque nécessite une comparaison entre personnes atteintes et personnes non-atteintes. C’est pour cette raison, que pour la première fois des personnes non-atteintes participent à l’étude dans un groupe de comparaison. Le groupe de comparaison sera constitué de façon à ce que chaque personne atteinte puisse être comparée à une personne non-atteinte de même sexe, âge, lieu d’origine et milieu social.

L’enquête sur les «facteurs de risque de la SEP» emmène les participants en voyage à travers leur enfance et leur adolescence. Ce qui a de bons côtés, mais implique un important travail de re-mémorisation. La participation peut se faire en ligne, sur papier, ou encore par téléphone avec l’aide d’un collaborateur ou d’une collaboratrice de l’équipe du Registre SEP.

L’enquête sera également présentée lors de webinaires organisés par la Société suisse de la sclérose en plaques (Webinaire en français, le 27 mai 2021 de 17h à 18h), qui seront disponibles ultérieurement en vidéo.

Inscription pour le webinaire


Participation

Si vous désirez participer au Registre suisse de la SEP, vous pouvez vous inscrire sous:
www.registre-sep.ch.

Nous nous réjouissons de votre inscription!

×