Detail

Sprachnavigation

Mobile Navigation

L'honnêteté est la meilleure option... pour la vie

Nous avons dû liquider notre entreprise à un moment donné. Ma sclérose en plaques n'a pas été une raison décisive pour cela, c'est l'époque, plus précisément le 11 septembre et ses effets dévastateurs sur l'aviation, qui nous a coulés.

Mais l'aviation, les gens, le tourisme... ça a toujours été mon truc. J'ai toujours voulu rester actif dans ce domaine, malgré la sclérose en plaques, et j'aurais nettoyé les toilettes de l'aéroport de Zurich si cela avait été nécessaire pour que ça devienne réalité.

Au début, j'étais dans une bulle mentale, je me disais: «Je vais montrer à la SEP, elle ne pourra pas m’arrêter.» Mes candidatures ont bien, très bien marché, des postes de direction de haut niveau dans le marketing. Et les entretiens se passaient bien aussi, très bien.

Jusqu'à ce que je mentionne à la fin: «Je veux être franc, j'aimerais encore vous parler de quelque chose. Je suis atteint de sclérose en plaques. Cela signifie que toutes les 4 semaines, je suis en congé pendant un jour lorsque je reçois ma perfusion. Et j’ai des séances de physio de temps en temps.»

À partir de cet instant, les entretiens changeaient de ton. L'atmosphère ne devenait pas hostile, mais se transformait et on ressentait une volonté d'en finir rapidement avec la situation.

«Nous reviendrons vers vous».

En fin de compte, après quelques jours qui étaient probablement destinés à suggérer quelque chose comme une réflexion, il n'y a jamais eu que des refus amicaux. Ou plus crument: Je me suis fait poliment botter les fesses x fois.....

Oliver R. Lattmann


Lattmann & Luana: Il était un battant autodidacte et dirigeait une flotte de jets privés en tant que responsable de l'aviation avant que la SEP ne le cloue au sol pour un temps. ELLE a battu Belinda Bencic sur le court de tennis quand elle était adolescente, maintenant elle lutte tous les jours contre une SEP qui tente de la mettre à genoux. Oliver R. Lattmann (55 ans) et Luana Montanaro (28 ans) racontent leur SEP sous des angles complètement différents. Leurs histoires nous parlent de la solidarité, de la compréhension et du soutien rencontrés, ou non, au cours de leur vie avec la SEP et quels obstacles et tabous accompagnent (encore) cette maladie incurable. Lattmann & Luana sont #enSEmblePlusforts et vous livrent leurs aventures pour la Journée Mondiale de la SEP 2021.

×