Detail

Sprachnavigation

Mobile Navigation

Le nouveau FORTE: Vivre l’instant présent

Une déficience visuelle sévère et la fatigue récurrente handicapent Vanessa Risoli au quotidien. Heureusement, son mari Luigi est là pour elle. Ensemble, ils tentent de trouver le bon équilibre entre travail, amis et leur fils Federico.

«Nous avons appris à nous parler.» Vanessa et Luigi Risoli échangent un regard sérieux. Ils ont 36 et 35 ans – un jeune couple fort sympathique. Et ils ont déjà vécu beaucoup de choses ensemble. Vanessa a commencé à évoquer ses troubles visuels, Luigi n’arrivait pas à le croire: «tu n’es pas malvoyante quand même?» Il connaissait déjà la SEP, Vanessa lui en avait parlé. Mais il a été surpris d’apprendre que sa vision était gravement touchée. «Un matin, le réveil a sonné et j’ai voulu l’éteindre, comme d’habitude. J’ai tendu le bras et ouvert les yeux, mais je ne l’ai pas vu.» Ce jour-là, une poussée de SEP avait attaqué le nerf optique de l’oeil droit, alors que le gauche était déjà touché. Par la suite, Vanessa a dû s’habituer à cette nouvelle situation

Découvrez toute l’histoire dans le magazine FORTE actuel.

Autres articles passionnants:

Désir d’enfant

Comment concilier le désir de grossesse avec un diagnostic de SEP? Stephanie Zingg, sage-femme atteinte de SEP, connaît bien les deux aspects de cette situation.

Proches: Savoir offrir de l’aide et en recevoir

Les proches sont eux aussi touchés par la SEP. Ils sont confrontés à la péjoration de l’état de santé d’un être cher ainsi qu’aux conséquences qui y sont associées et doivent, dans certains cas, l’aider tout au long de sa vie.

Enfants de parents malades

Un diagnostic de SEP est un bouleversement, même pour les adultes. Quel chaos émotionnel l’annonce «Maman/Papa a une maladie incurable» peut-il alors déclencher dans l’esprit d’un enfant?

Lire la version en ligne

>> Commander le dernier numéro du magazine FORTE à la maison

×