Detail

Sprachnavigation

Mobile Navigation

La meilleure sœur du monde? Luana!

Lorsque ma sœur a reçu le diagnostic, j'étais encore très jeune. Bien sûr, à cet âge, vous ne comprenez pas beaucoup de choses. Pourquoi ma sœur était-elle maintenant si souvent à l'hôpital? Pourquoi devait-elle prendre autant de médicaments ?

Lorsque Luana a dû se déplacer dans un fauteuil roulant, cela a été un véritable choc pour nous tous. Elle aimait tellement le sport - et soudain, elle ne pouvait plus pratiquer son passe-temps favori. C'était tellement injuste. Elle était toujours très heureuse quand elle était sur le terrain. Qu'elle soit au tennis ou au football, elle avait toujours le sourire aux lèvres. Et soudain, il y avait ce fauteuil roulant qui la limitait tellement.

Au fur et à mesure que la maladie progressait, je comprenais de mieux en mieux ce qui se passait. J'ai compris pourquoi il y avait tant de pilules dans la valise rouge qu'elle emportait toujours avec elle en vacances. Je comprenais pourquoi ma sœur n'était pas à la maison pendant des semaines. J'ai compris pourquoi elle était toujours fatiguée et ne voulait pas jouer avec moi.

Je ne l'ai jamais blâmée quand elle n'avait pas l'énergie pour jouer. Je savais ce qui se passait.

Nous nous soutenons mutuellement pour tout et nous pouvons parler de tout. Lors de nos rencontres nocturnes dans la cuisine, nous parlons ensemble de tout ce qui nous préoccupe. J’adore ces conversations, car nous nous voyons à peine pendant la journée.

Ma sœur dort beaucoup et quand elle ne dort pas, elle est souvent en thérapie (chimio) ou au cabinet du médecin.

Bien sûr, la sclérose en plaques change la vie de toute la famille.

Mais je n'échangerais ma sœur pour rien ni personne.

J'ai la meilleure sœur qu'on puisse demander.

«Reste forte et n'abandonne pas!»

Ta sœur Vivienne


Lattmann & Luana: Il était un battant autodidacte et dirigeait une flotte de jets privés en tant que responsable de l'aviation avant que la SEP ne le cloue au sol pour un temps. ELLE a battu Belinda Bencic sur le court de tennis quand elle était adolescente, maintenant elle lutte tous les jours contre une SEP qui tente de la mettre à genoux. Oliver R. Lattmann (55 ans) et Luana Montanaro (28 ans) racontent leur SEP sous des angles complètement différents. Leurs histoires nous parlent de la solidarité, de la compréhension et du soutien rencontrés, ou non, au cours de leur vie avec la SEP et quels obstacles et tabous accompagnent (encore) cette maladie incurable. Lattmann & Luana sont #enSEmblePlusforts et vous livrent leurs aventures pour la Journée Mondiale de la SEP 2021.

×