Actualité

Actualité

Découvrez les dernières informations sur la recherche et la médecine, les cours et formations et les actions de collectes de dons prévues, ou lisez le compte rendu d’un événement qui s’est tenu récemment.

Souhaitez-vous connaître nos dernières activités?

Abonnez-vous à l’infolettre de la Société suisse de la sclérose en plaques

S'ABONNER

Les personnes atteintes influencent la recherche sur la SEP

Récemment, la Société SEP a mené une enquête nationale sur le financement de la recherche. Les possibilités de traitement complémentaires, la fatigue et l’apparition de la SEP se sont révélées être les sujets de prédilection des participants. En outre, les personnes atteintes de SEP souhaitent avoir leur mot à dire sur l’octroi de fonds à la recherche.

Nouveau médicament: Mavenclad® (Cladribine)

Mavenclad® est utilisé pour traiter les personnes adultes atteintes de sclérose en plaques (SEP) rémittente-récurrente hautement active. L’objectif du traitement est la réduction de l’activité de la maladie et de la progression du handicap.

Rendez-vous avec Camille Scherrer

Camille Scherrer est une fée des montagnes, qui, grâce à un doux mélange de culture populaire et de nouvelles technologies, nous emmène dans un monde magique ou la réalité et le rêve ne font plus qu’un. Diplômée en communication visuelle à l’ECAL, elle clôture ses études avec le Prix Pierre Bergé du meilleur travail de diplôme européen, et à partir de là, tout s’enchaîne. De Lausanne à Séoul en passant par New York et Le Locle, elle fait rêver les grands comme les petits et arrache des sourires béats aux plus sarcastiques!

Se loger devient enfin abordable – une réforme acceptable avec quelques péjorations

Après trois ans, la réforme des PC se trouve enfin sur la dernière ligne droite. La Société SEP et Inclusion Handicap en tirent un bilan modérément positif: les coupes radicales tant redoutées ont pu être évitées. On peut notamment se féliciter que le risque de pauvreté dû au logement soit enfin désamorcé. Il subsiste néanmoins des réductions lourdes de conséquences.

Qu’adviendra-t-il de moi en cas d’incapacité de discernement?

Lorsque nous parlons de qualité de vie, nous pensons la plupart du temps à notre vie quotidienne. Cependant, une autre dimension joue un rôle de plus en plus important, en particulier dans le cas des personnes malades: l’autodétermination. Quand les capacités mentales s’amenuisent ou que la mort approche, le mandat pour cause d’inaptitude et les directives anticipées du patient sont une garantie de sécurité.

×